LE « BISTROT MEMOIRE » DE RENNES

Présenté par Frédérique BEBIN bénévole en bistrot mémoire au week-end de janvier 2016

Il existe depuis 2004 à l’initiative de 2 professionnelles : la directrice de l’EHPAD Irène SIPOS et la directrice du service de soins à domicile Isabelle DONNIO (psychologue).
Il s’agit de sortir du cadre médical de prise en charge des personnes âgées selon une méthode inspirée de l’expérience des pays nordiques.

Objectifs
– maintenir et de restaurer le lien social du binôme aidant/aidé
– proposer des moments de vie partagés aidants/aidés
– faire changer représentations de la société sur les personnes atteintes de maladies d’Alzheimer et syndromes apparentés
– rapprocher/sensibiliser les aidants aux solutions institutionnelles
Principes : accueil de l’aidant et de l’aidé – gratuité – régularité (chaque semaine ou tous les 15 jours), lieu public, non médicalisé non institutionnel, libre et ouvert
Le fonctionnement s’appuie sur 4 piliers présents lors des rencontres : les personnes atteintes de troubles et leurs aidants, une psychologue, des bénévoles, le bistrotier (il doit être partant).
La psychologue est la seule professionnelle engagée, elle est garante du cadre, elle coordonne et anime les rencontres.

L’expérience du BM de RENNES aujourd’hui
Les rencontres hebdomadaires sont annoncées par voie de presse. Il peut y avoir jusque 30 personnes présentes et il faut donc disposer d’un café assez grand avec un espace un peu isolé pour créer la sensation de groupe et en raison des problèmes d’audition des participants. Il faut bien repérer aussi les WC accessibles, l’arrêt de bus pas loin.
Une sortie est organisée par trimestre. Certains ne viennent que pour la sortie…
Viennent aussi des personnes qui ont été accueillies en institution, ce qui pose des problèmes de transport.
Certains aidants viennent seuls…(pour souffler) avec actuellement plus d’aidants que d’aidés et les réajustement nécessaires pour rééquilibrer et rester dans les objectifs de départ.
La séance se déroule en 3 séquences : un temps d’accueil, une intervention de 20’ suivie d’un débat et d’échange et un temps de convivialité. Quelques exemples de thèmes d’interventions sont rapportés par Frédérique : beauté, santé, maison, écrivain public, notaire, aides, vie quotidienne, traiter la culpabilité, maintien à domicile, les avancées médicales…)
Les 9 bénévoles actuels sont des personnes volontaires en majorité retraitées. Il faut pour intégrer le BM une lettre de motivation, un entretien avec la psychologue, 2 jours de formation (empathie, écoute…) et 3 à 4 mois de temps d’observation. Les bénévoles signent une charte tous les ans.
Ils se réunissent régulièrement en réunions d’équipe : organisation, planification des permanences et préparation des sorties, suivi des présences et absences, échanges de nouvelles, difficultés rencontrées. Ces réunions font l’objet d’un compte rendu. Une réunion d’intervision avec un psychologue extérieur est aussi proposée 1 fois par trimestre.
Les frais de déplacements des bénévoles sont déductibles des impôts.
Les intervenants retenus selon les thèmes abordés ne sont pas rémunérés et sont recherchés parmi tous les partenaires en fonction des demandes des aidants/aidés.

Les bistrots mémoires existant ou en projet peuvent adhérer à l’Union Nationale des Bistrots Mémoires source d’informations et de soutien. Voir site UNBM http://bistrot-memoire.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>