CHANTS MUSIQUE ET POESIE AVEC LES PERSONNES AGEES DESORIENTEES

Par Marlène NUAGE, artiste de variété et le Dr Anne MOURRET de l’équipe RESALPO (Réseau Alzheimer des Pyrénées Orientales – Perpignan).

Présenté au week-end de janvier 2016

Marlène Nuage vient de l’Ecole du spectacle. Elle faisait du chant, elle a rencontré les malades… Elle intervient dans des accueils de jour et des maisons de retraite. Elle estime avoir le bon côté des personnes atteintes de maladies d’Alzheimer : spectacle, chanson, danse…et avoue n’avoir « que du plaisir avec eux ! »
Elle raconte ses interventions en EHPAD : vient qui veut pour 1h 30 de chant. Au début tout le monde vient…. Elle sait inviter, motiver, n’a pas peur de l’échec.
Sous forme d’ateliers mémoire : nous parlons en chanson avec notre cerveau émotionnel.
Marlène utilise le sens du rythme, l’agilité des pieds (la vie est dans le mouvement ) mais aussi le bien être en salons d’esthétique. Les apprentissages sont possibles grâce au plaisir.
« Le chant a un pouvoir sur le cerveau » « c’est le désir et le plaisir de vivre qui nous rendent heureux » « Ils sont vieux, pas malades » «Il Faudrait que tout le monde fredonne dans les maisons de retraite »
Sous forme d‘ateliers spectacle réalisé avec les personnes âgées: le chant, la danse music-hall deviennent outils thérapeutiques. Marlène travaille a capella. Son niveau d’exigence « renarcissise » les personnes et elles vont mieux. Avec beaucoup d’accessoires, ils entrent dans d’autres personnages. Les familles viennent au spectacle. Une expérience qui a abouti à la création d’un CD vendu au profit des EHPAD des Pyrénées orientales.
Anne Mourret est médecin gériatre à Perpignan. Elle exerce en consultation mémoire. En 2010 elle a rencontré Naomi Feil…
Elle apporte des éléments de compréhension de ce que Marlène fait vivre.
Comment la musique agit-elle sur notre cerveau ?
« Les allegros d’Alzheimer » sont dix petits films qui nous éclairent sur cette question et sur les bénéfices apportés par la musicothérapie dans la prise en charge des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer (A voir sur le site de l’INSERM).
Alain Platel (chorégraphe et metteur en scène belge) a montré que l’apprentissage de chants nouveaux est possible chez les patients atteints de troubles cognitifs . La musique engage plus le cerveau que la parole. Les zones de l’hippocampe sont stimulées par la musique. Les musiciens présentent un plus grand développement de cette zone.
Mathilde Moussart étudie les régions activées dans une chanson connue, inconnue ou nouvellement apprise…
Chanter stimule l’équilibre – voir sur France Musique – une hormone est sécrétée quand on chante : on ne peut pas chanter et être malheureux, chanter et se faire du mal – Chanter fait travailler le corps.
La convivialité partagée est essentielle. Sans projet, on meurt : le spectacle est un projet.

Une réflexion sur “ CHANTS MUSIQUE ET POESIE AVEC LES PERSONNES AGEES DESORIENTEES ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>